Rechercher
  • Constant Formé-Bècherat

{INSTAGRAM} Vous postez tous les jours ? Arrêtez ça immédiatement !

Il a longtemps été légende que de poster sur Instagram de manière régulière, quotidienne et à heure fixe permettait d'augmenter rapidement sa visibilité sur le média. J'ai testé cette technique pendant un mois et voici les résultats.

Photographie du chateau Montlabert, saint emilion, par Constant Forme Becherat de Terraveis, photographe vin, vigne, vignoble, chateau, bordeaux, aquitaine



J'ai testé pour vous.


Je ne sais pas si vous l'avez vu passé sur mes réseaux durant le mois de mars mais j'ai tenté l'expérience d'une photo par jour, à la même heure, pendant un mois.

Pour cela, j'ai utilisé le super outil Facebook Creator Studio pour planifier tous mes posts en amont et pouvoir me concentrer sur d'autres tâches.


Pendant toute cette période, j'ai observé les interactions sur mes posts, les likes, les commentaires et le nombre de nouveaux abonnés sur ma page et en voici les résultats.

Je tiens à prévenir qu'il s'agit d'un constat qui m'est propre. Il n'est, en aucuns cas, pas empirique et ne peut s'appliquer à toutes les situations. Cependant, il va vous permettre de vous poser des questions pertinentes qui peuvent vous aider à interpréter les résultats de manière plus efficace.





Ce que l'on observe.


Si l'objectif de ce test était de gagner en abonnés, on peut constater que rien n'a évolué. Pardon ! Si, le nombre d'abonnés à évoluer, j'en ai gagné 6..... Entre les abonnements et les annulations d'abonnements, le global donne un résultat de 6 abonnés de plus sur la page pour le mois de mars.




Alors pourquoi si peu ? Plusieurs choses peuvent influer sur le résultat, mais rien n'est vérifiable officiellement. Est-ce parce que mes photos ne plaisent finalement pas ? Est-ce parce que je postais trop souvent, et cela à lasser les nouveaux abonnés ? Est-ce que ces abonnés si vite parti utilisaient la technique du Follow/Unfollow pour eux même attirer mon attention et espérer un Follow Back (s'abonner en retour) ? Difficile de répondre à ces questions, mais lisez la suite et cela devrait orienter un peu la réponse.






Les abonnés et non-abonnés


Il est intéressant de se pencher sur ce point qui est le seul à avoir vraiment évolué en comparaison avec le mois précédent. Nous pouvons constater que plus de 2531 personnes non abonnés on vu mes posts sur leur feed. Cela s'explique par une stratégie de Hashtags plus pertinent qui a permis d'afficher mes posts sur plus de feed ainsi que la mention systématique des vignobles concerné sur la photo. Pour découvrir la bonne stratégie de Hashtags, j'ai écrit un article à ce sujet et que vous pouvez lire ici.





L'interaction avec mon compte


Pour finir, nous allons regarder ensemble le nombre de comptes qui a interagi avec ma page. Cette statistique donne des informations sur les comptes qui ont mentionné mon compte, partagé mes posts en story, aimés, commentés, enregistrés. On voit une belle progression en comparaison du mois de février. Là aussi, la stratégie de Hashtags y est sûrement pour quelque chose et la mention quasi-systématique du vignoble où la photographie a été prise a sûrement joué rendre plus visibles mes posts.



Encore une fois, ces analyses sont mes propres analyses, mais je pense qu'elles pourront vous donner des clés pour mieux comprendre les éléments fournis par Instagram. Dans tous les cas, si vous avez des questions sur votre cas particulier, envoyez-moi un petit message et je me ferai un plaisir d'y répondre.



Pour finir


Toutes ces questions sont légitimes, mais ne peuvent que difficilement être vérifiées. L'important est de ne pas prendre vos suppositions comme acquis. Il y a des centaines de raisons qui peuvent expliquer une chute ou une stagnation des chiffres dans vos statistiques. Instagram change régulièrement les règles du jeu et il est difficile de se tenir informé de ces changements. L'important est de tester de nouvelles techniques régulièrement et de s'inspirer de ce que font les gros comptes. Instagram modifie régulièrement sa façon d'afficher vos posts et aucune personne excepté la direction d'Instagram ne pourra vous affirmer comment l'algorithme de l'application fonctionne. Il faut tester et c'est ce que j'ai fait pour vous. Je suis un exemple mais, il peut y avoir un contre-exemple à ma situation. Rien n'est vérifiable, rien n'est comparable.


Je change tout


Après ce constat, j'ai décidé de changer de méthode. Poster moins, mais avec plus de qualité. Privilégier les carrousels avec des images différentes, sortir du format avec le cadre blanc et ça tombe bien, c'est ce qu'Instagram est en train d'instaurer sur la plateforme. La qualité, la cohérence, la pertinence plutôt que la quantité, la quantité, la quantité.


Au-delà des considérations algorithmiques c'est aussi la recherche d'une certaine forme de sérénité. Poster moins, c'est moins chronophage. Poster moins, c'est choisir de privilégier des posts quand le contenu est là, de ne pas faire du réchauffer pour habiter l'espace numérique. Poster moins c'est aussi moins s'oublier à poster/consommer/donner à outrance, c'est enfin être moins victime de cette masse consommation de photographies.

Je veux proposer un meilleur contenu, créer plus d'interactions avec vous et poster quand JE LE SOUHAITE et ce vers quoi tend à aller Instagram. L'entreprise Hubspot publie tous les ans un rapport détaillé sur les utilisations d'Instagram et les nouvelles tendances du média. C'est ma bible annuelle que je lis avec beaucoup d'intérêt et que je vais vous résumer dans cet article




 

Cet article vous en a appris un peu plus mais vous êtes encore perdu ?

Contactez-moi et je vous aiderai à y voir plus clair.

 

Pourquoi une publicité sur ce blog ?

Le contenu que je propose est un contenu 100% gratuit, cette publicité me permet de rémunérer (à un micro-pourcentage) le temps que j'ai passé à écrire ces articles.